En savoir plus

La formation des chiropracteurs

Institut Franco-Européen de Chiropraxie

L’enseignement s’appuie sur un cursus harmonisé dans le monde entier. Le diplôme qui légalise leur exercice (Doctor of Chiropractic : doctorat professionnel) impose 6 années d’études à temps complet dont un assistanat auprès de chiropraticiens, des stages hospitaliers (un mois et demi) et la rédaction de 40 rapports de recherche et cas développé de patient.

En France, seul l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie (I.F.E.C, Paris) prépare à ce diplôme. A l’instar des 21 écoles dans le monde, il est accrédité par le C.C.E. (Council on Chiropractic Education) : organisme supervisé par le ministère de l’éducation américain qui accrédite tous les établissements d’enseignement de la chiropraxie afin de s’assurer que ceux-ci répondent aux standards en vigueur. Les études comptent 5500 heures de cours réparties en cours théoriques (anatomie, neurologie, radiologie, physiologie, pathologie…), pratiques (palpation, techniques chiropratique, stage de dissection humaine validé par un diplôme de 290 heures ) et l’expérience clinique.

Grâce à cette formation, le chiropracteur acquiert la compétence pour formuler un diagnostic et une analyse chiropratique, ainsi que la dextérité et la maîtrise de ses ajustements. Les exigences de la formation et les standards de qualité requis au niveau mondial font qu’il est impossible d’apprendre la chiropraxie lors de stages, de séminaires.

Une origine étonnante

Raconté par l' Association Française de Chiropraxie

En 1895, l’Américain Daniel David Palmer, qui était alors guérisseur depuis 9 ans, aurait rendu l’ouïe à un homme sourd en ajustent ses cervicales. Selon la théorie élaborée par Palmer, de très nombreux problèmes de santé sont causés par les subluxations de la colonne vertébrale qui entravent les influx nerveux et empêchent l’énergie vitale de bien circuler. C’est sur ces bases et après avoir raffiné sa technique qu’il a fondé la toute première école de chiropratique.

Depuis la Chiropratique ne cesse d’être connu et réputé :

Entre 1913 et 1931, 39 états d’Amérique ont progressivement légalisé la chiropraxie.

A ce jour, plus de 75 000 chiropracteurs exercent dans les 50 états, qui tous ont reconnu la chiropraxie. Les manipulations vertébrales effectuées par les chiropracteurs sont prises en charge par le système d’assurance maladie gouvernemental Medicare.

On note également que la chiropraxie est dispensée au Walter Reed National Military Medical Center, l’un des plus importants hôpitaux militaires des Etats-Unis.

Pour la première fois en 2013, la prestigieuse American Medical Association recommande aux patients de consulter un chiropracteur en première intention pour le soin des lombalgies.

Perdu ou curieux? Voici les réponses aux questions les plus fréquentes